Monthly Archives: janvier 2016

Inscription au Concours de karaoké d’Aszód

affichekaraoke_2016

Le lycée Petőfi Sándor d’Aszód vous invite à participer à la septième édition de son« Concours de karaoké francophone »,le samedi 27 février à partir de 10h.

Élèves et étudiants de français, venez partager avec nous un moment festif autour de la chanson francophone !

Pour participer à ce concours, il vous suffit de sélectionner et préparer une chanson francophone en version karaoké de votre choix. Tous les styles musicaux sont les bienvenus, à condition que les paroles soient en français. Il y a trois catégories dans lesquelles vous pouvez vous inscrire :

  • solo
  • duo
  • groupe (de 3 à 8 chanteurs).

Le jour du karaoké, le jury évalue la prestation des candidats selon trois critères :

– la prononciation ;

– les qualités vocales ;

– la prestation scénique (mise en scène, costumes, chorégraphie sont les bienvenus !).

Tous les participants se verront récompensés par des lots de qualité. Après le temps dédié au concours, la journée se poursuit dans la bonne humeur avec un karaoké libre jusqu’au départ des participants.

Le lycée offre une possibilité d’hébergement à l’internat le vendredi soir pour ceux qui le souhaitent.

Pour participer, la fiche_inscription doit être retournée avant le 17 février 2016 à Christelle Barbera par e-mail : barberachris@gmail.com .

Nous attendons vos candidatures avec impatience !

L’équipe pédagogique du PSG.

Michaëlle Jean : Secrétaire Générale de l’OIF

JPEG - 42 ko

Michaëlle Jean a été élue Secrétaire générale de la Francophonie le 30 novembre 2014, lors du 15e Sommet de la Francophonie. Elle succède à Abdou Diouf alors en poste depuis 2003.

Née en 1957 à Port-au-Prince, en Haïti, c’est en 1968 qu’elle arrive au Canada avec ses parents qui fuient, comme des milliers d’autres familles, le régime dictatorial de François Duvalier. Elle connaît l’émigration et la douleur du déracinement. Le Québec devient sa terre d’accueil. À l’Université de Montréal, elle complète un baccalauréat ès arts en Littérature et langues modernes (italien et espagnol).

Tout en enseignant la langue et la littérature italiennes, elle poursuit avec succès des études de maîtrise en Littérature comparée. Michaëlle Jean parle couramment cinq langues : le français, l’anglais, l’italien, l’espagnol et le créole, en plus de lire le portugais. Parallèlement à ses études, elle travaille pendant dix ans à la mise sur pied d’un vaste réseau de refuges d’urgence pour les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants.

De 1988 à 2005, Michaëlle Jean connaît une brillante carrière de journaliste et d’animatrice d’émissions d’information à la télévision publique canadienne, les réseaux de langues anglaise et française CBC/Radio-Canada. Le 27 septembre 2005, Michaëlle Jean devient la 27e gouverneure générale et commandante en chef du Canada. Elle œuvre au dialogue et à la solidarité, encourageant sur le terrain les initiatives de la société civile, stimulant les énergies constructives, défendant les plus démunis, attachant une attention particulière aux jeunes.

Le 12 janvier 2010, un terrible tremblement de terre dévaste son pays natal et fait 300 000 morts. En octobre 2010, son mandat de gouverneur général prend fin et c’est sans hésitation qu’elle accepte le rôle d’envoyée spéciale de l’Unesco pour Haïti. Elle déploie toute son énergie et toute sa force de conviction pour soutenir les efforts de reconstruction d’après séisme et la volonté des Haïtiennes et des Haïtiens de sortir de la dépendance à l’égard de l’aide internationale.

Michaëlle Jean est très engagée pour la promotion de la langue française. En effet, en 2010, à la demande du secrétaire général de la Francophonie, elle accepte et assume avec dynamisme et rigueur le rôle de Grand Témoin de la Francophonie aux Jeux olympiques et paralympiques de Londres 2012.

Source : OIF

Nouvelle inauguration de plaque LabelFrancEducation : dévoilement au lycée Hunfalvy de Budapest

Après le lycée Kölcsey de Budapest, ce fût au tour du lycée Hunfalvy de dévoiler sa plaque LabelFrancEducation. La cérémonie d’inauguration a eu lieu le 15 décembre en présence de l’Ambassadeur de France, M Eric Fournier et du Ministre de la Justice, M László Trócsányi. Les élèves du lycée avaient préparé pour l’occasion une représentation théâtrale très appréciée par le public. Le dévoilement de cette plaque est la consécration du travail fourni par toute l’équipe éducative de la section bilingue francophone du lycée Hunfalvy.

D’autres inaugurations de plaques LabelFrancEducation sont à prévoir en 2016. Affaire à suivre !

dsc_0863-2

Dévoilement de la plaque LabelFrancEducation par le Proviseur du lycée, M Tibor Plánk et l’Ambassadeur, M Eric Fournier

dsc_0910-2-754a8

MM Eric Fournier, Ambassadeur de France en Hongrie et László Trócsányi, Ministre de la Justice, assistant à une représentation théâtrale des élèves du lycée Hunfalvy.

dsc_0939-2-bfc27

Elèves du lycée performant une pièce du théâtre sur scène.

Appel à candidatures : Concours de la chanson francophone 2016

A vos micros !

Comme chaque année depuis 2001, l’Institut français organise le grand Concours de la chanson francophone. Ce concours est ouvert à tous les amateurs de chanson âgés de 10 à  25 ans, qu’ils soient francophones ou non. Après sélection, 15 finalistes seront invités à chanter sur scène à Budapest le 23 mars afin de remporter le premier prix. Vous avez jusqu’au 15 janvier 2016 pour envoyer votre candidature (Fiche_inscription_CCF_2016_FR-HU) à Mme Louise Sassonia (l.sassonia@inst-france.hu).

Article 1 : conditions de participation

Le concours est ouvert aux jeunes âgés de 10 à 25 ans résidant en Hongrie. Sont exclus les jeunes francophones natifs. Les candidats non francophones peuvent participer. Les jeunes peuvent se présenter dans deux catégories : junior (10-13 ans) et adolescent/adulte (14-25 ans).

Chaque participant enregistre deux chansons appartenant à deux répertoires musicaux distincts, au format mp3. Veiller à la qualité de l’enregistrement, c’est à partir de ce seul support que la sélection est faite.

Le fichier mp3 doit être intitulé du nom du candidat suivi du nom de la chanson (ex : Kovács.Etelka_Je.veux). L’envoi des fichiers devra être accompagné de la fiche d’inscription ci-jointe.

Article 2 : sélection des candidats

Les 15 meilleurs candidats (5 dans la catégorie junior et 10 dans la catégorie adolescent/adulte) seront sélectionnés pour participer à la finale qui se déroulera en public le mercredi 23 mars 2016 de 14h à 18h sur la scène de l’Institut français de Budapest.

Tous les finalistes se verront récompensés par des prix individuels (séjours en pays francophones, cours de langue, beaux livres, DVD…)

Article 3 : calendrier

Les enregistrements des chansons devront parvenir à Louise Sassonia (l.sassonia@inst-france.hu) avant le 15 janvier 2016. Les fichiers qui parviendront après cette date ne pourront être sélectionnés.

Pour éviter les problèmes d’envoi liés à des fichiers mp3 trop lourds, ne pas hésiter à utiliser des systèmes de partage de fichier en ligne (dropbox, wetransfer, toldacuccot.hu, dl.free.fr, depositfile.com/en/…) ou à nous contacter en cas de problème.

  • Jusqu’à mi-janvier: réception des candidatures
  • Fin janvier : sélection des finalistes
  • Février : préparation des chansons
  • Lundi 21 et mardi 22 mars: répétitions à l’Institut français
  • Mercredi 23 mars : finale du concours

Article 4 : répertoire

Les chansons doivent être intégralement en français. Les deux chansons enregistrées doivent appartenir à deux catégories distinctes de la liste ci-dessous :

1/ les chansons d’artistes francophones non français (Brel, Vigneault, Charlebois, Dufresne, Dion, Stéphan Eicher, Roch Voisine, Garou…)

2/ les chansons classiques (Alain Souchon, Laurent Voulzy, Jacques Dutronc, Françoise Hardy, Patrick Bruel, Vanessa Paradis, Francis Cabrel, Higelin, Michel Fugain, Boby Lapointe, Gérard Manset…)

3/ les chansons actuelles (Camille, Raphaël, Thomas Fersen, Olivia Ruiz, Jeanne Cherhal, Julien Doré, Christophe Maé, Tryo, Rose, Matthieu Chédid, Grand Corps Malade, Thomas Dutronc, Renan Luce, Emily Loizeau, Rose, Anis, Oxmo Puccino, Plasticines, BB Brunes, Java…) ou de nouveaux talents prometteurs (Agnès Bihl, Presque oui, Zaza Fournier, Merlot, Florent Vintrignier, Mélanie Pain, Berry, Babylon circus…)

4/ le patrimoine français (Barbara, Charles Aznavour, Serge Reggiani, Léo Ferré, Georges Brassens, Jean Ferrat, Claude Nougaro, Boris Vian, Juliette Gréco, Yves Montand, Charles Trénet…) revisité à la manière contemporaine : le candidat devra proposer une interprétation originale et actuelle de ces chansons.

5/ Les compositions originales : chaque candidat est encouragé à créer sa propre chanson !

Dans le but d’illustrer la variété et le dynamisme du répertoire francophone, les chansons systématiquement interprétées lors des précédentes finales ont moins de chances d’être sélectionnées en raison de leur manque d’originalité. Les artistes interprètes ci-avant mentionnés ont tous des chansons qui peuvent convenir à ce concours. Voir page suivante la liste des chansons non autorisées.

Article 5 : critères de sélection

Les critères de sélection sont :

  • la qualité de l’interprétation
  • l’originalité dans le choix ou l’interprétation de la chanson
  • la qualité de l’enregistrement fourni

La présence scénique sera également un critère de sélection pendant la finale.

Les 6 premiers finalistes des éditions 2013, 2014 et 2015 ne peuvent pas concourir pour l’édition 2016.

 Article 6 : jury

Les décisions du comité de sélection des finalistes et du jury lors de la finale sont souveraines et sans appel.

 Article 7 : finale à Budapest

Les finalistes sont pris en charge (hôtel, petit déjeuner) par les organisateurs lors de leur séjour à Budapest. Les frais de transport, pour se rendre à Budapest, sont à la charge du candidat.

Les candidats sélectionnés pour la finale s’engagent à être disponibles les 21, 22 et 23 mars 2016 pour participer aux répétitions qui auront lieu à l’Institut français de Budapest.

 Chansons interprétées lors des concours 2014 et 2015, et qui ne peuvent pas être choisies par les candidats pour le concours 2016

Titre de la chanson

Interprète(s)

Non, non, non Camélia Jordana
Aimer Roméo et Juliette
Délit Amel Bent
Ta douleur Camille
Encore du temps Le Roi soleil
Ça ira Joyce Jonathan
Une femme parle avec son cœur Roch Voisine
Tous les garçons et les filles Françoise Hardy
Une seule vie Gérald de Palmas
Au café des délices Patrick Bruel
Allons z’a la campagne Kent
Reviens Garou
Parlez-moi de lui Dalida
Jour 1 Louane
Madeleine Jacques Brel
Mon ange Catherine Antoine
Danse Indila
Adieu Cœur de Pirate
Douliou douliou Saint Tropez Geneviève Grad
Toi et moi Tryo
Le petit bonheur Félix Leclerc
Où je vais Amel Bent
L’oiseau Zaz
Mademoiselle Zaza Fournier
La diva de l’empire Erik Sati
Je t’aime Lara Fabian